364 jours pour t’oublier

Les auteures : Audrey KEYSERS est diplômée d’un DESS Management des Services Publics de l’IEP de Bordeaux et d’un DEA Services de l’information et de la Communication. Elle est actuellement secrétaire générale adjointe d’une mission interministérielle dans les services du Premier Ministre. Elle a publié en 2012 Football féminin. La femme est l’avenir du foot aux éditions du Bord de l’eau et 3 ans et 9 mois chez Max Milo en janvier 2017.

Sandra SITBON est diplômée d’HEC et a occupé différents postes au sein de BNP Paribas, dont plus de 10 ans au sein d’équipes spécialisées sur le secteur des médias et télécom. Elle est actuellement responsable du développement au sein d’une PME innovante. C’est son premier roman.

Ce roman m’a été envoyé par Audrey KEYSERS et je l’en remercie !

Résumé :  Sandra est une jeune trentenaire parisienne, est assistante juridique dans un cabinet d’avocats. Elle partage sa vie avec Jean-Sébastien, un homme ombrageux au douloureux passé, qui est aussi le frère de sa cheffe. Un célèbre photographe débarque au cabinet pour attaquer un magazine et défendre les droits de ses photos. Sandra va tomber sous son charme mais une relation très particulière va se mettre en place…

Mon avis : Je suivais le compte Instagram d’Audrey KEYSERS qui m’a proposé de m’envoyer son roman. Le thème « romance » n’est pas ma tasse thé mais je suis curieuse et ouverte. La lecture du résumé de la 4ème de couverture, qui à mon sens en dit trop, a cependant suscité mon intérêt. L’écriture est fluide et le roman se lit rapidement (un peu plus de 200 pages). Il s’agit d’une histoire d’adultère et au départ je me suis dit « pourvu que les auteures ne tombent pas dans les clichés, je vais m’ennuyer ». Et bonne surprise, la relation qui se met en place entre Sandra et Raphaël est plutôt originale. Le mari, Jean-Sébastien apparaît peu sympathique même si le drame terrible qu’il a vécut (et dont on apprend les détails vers la fin du livre) peut excuser son attitude. Sandra manque de confiance en elle, dans son couple mais aussi dans son travail. C’est elle qui est pourtant l’instigatrice de la fréquence particulière des rendez-vous avec son amant. La fin est bienveillante pour Sandra mais laisse la porte ouverte vers une suite peut-être ?


Une réflexion sur “364 jours pour t’oublier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s