Livre Paris 15 – 18 mars 2019

Du 15 au 18 mars 2019 s’est déroulé LIVRE PARIS, au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Il s’agissait de la 39ème édition. LIVRE PARIS est l’évènement pour offrir au public la possibilité de dialoguer avec l’ensemble des acteurs de la chaîne du livre sur des sujets d’actualité. C’est l’occasion de rencontrer des auteur(e)s, des éditeurs, des libraires, des intervenants de qualité mais aussi d’autres lecteurs et amoureux du livre.

Editions Au Vent des Iles (Papeete)

Tour d’abord, je remercie les éditions du Livre de Poche pour l’invitation reçue dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2019. Je n’ai pu me rendre sur le salon que dimanche matin mais je prévois d’y passer bien plus de temps l’an prochain pour la 40ème édition ! L’objectif de ma visite était donc de faire le tour des stands et quelques achats. Passionnée de livres mais aussi de photographie j’ai profité de ce cours moment pour tenter de faire quelques images.

Ce fut l’occasion aussi de quelques achats. Je suis passée sur le stand d’Elix – Entreprendre Editions pour récupérer le roman de Guillaume Roux, Que le jour commence ainsi, qu’il a eu la gentillesse de me dédicacer la veille car je ne pouvais être là le samedi sur le salon. Et dimanche, malheureusement, il n’était pas présent. Nous nous sommes croisés et c’est bien dommage car j’aurais bien aimé échanger avec cet auteur. Je reparle très vite de son roman.
Puis je suis passée sur le stand des Editions P.O.L. car je souhaitais acquérir le roman de Nicolas Bouyssi, Feu, que j’ai eu l’occasion de croiser dans ma vie professionnelle il n’y a pas très longtemps. J’en reparlerai aussi prochainement.

Et enfin, en passant sur le stand REGION OCEANIE, j’ai craqué sur le roman de Nathalie Heirani, Je suis née morte, publié aux Editions Au Vent des Iles, une maison d’édition basée à Papeete en Polynésie Française, un livre à la fois grave et gai dont le thème principal est la reconnaissance de tous les droits des handicapés. Curiosité pour le roman de James Norman Hall, L’île perdue, aux éditions Ura Editions – Tahiti, dont l’histoire se déroule après le désastre de Pearl Harbor. Un ouvrage sensible et indigné, écrit à chaud en 1943, au fort de la guerre du Pacifique. L’auteur nous invite à une réflexion écologique avant l’heure, qui frappe aujourd’hui par son actualité. Ce dernier roman était parmi des livres à destination des adolescents ou jeunes adultes mais le sujet me semble très intéressant quel que soit l’âge. Je reviendrai vous en parler.

Quelques photos livresques !


4 réflexions sur “Livre Paris 15 – 18 mars 2019

  1. On a habité à Papeete. Deux merveilleuses années pour nous. Je n’ai pas eu la chance d’aller aux Marquises, mais mon mari oui.
    Je te souhaite de pouvoir y aller un jour 😊

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s