Je suis née morte

Je suis née morte est un récit de Nathalie Heirani Salmon Hudry, paru en 2012 aux éditions Au Vent des Iles dans la collection Littératures du Pacifique, maison d’édition basée à Tahiti. 150 pages.

Copyright Pacificans.com

Nathalie Heirani Salmon Hudry est née en 1983, à Papeete. A la suite d’une erreur médicale à sa naissance, elle est infirme moteur cérébral. Malgré ce handicap important elle cherche toujours à vivre aussi normalement que possible, faisant face aux préjugés et aux difficultés. Son parcours dans la vie est celui d’une personne pour qui rien n’est facile. Chaque jour est un défi et elle le relève grâce à l’amour infini de sa mère. Une « évasion » en France la confortera dans l’idée qu’un « handicapé » est une personne « normale » : il suffit de bien regarder. Elle se bat, elle apprend, et elle se construit dans un monde où son handicap lui impose un effort particulier pour les choses qui, aux valides, paraissent les plus simples. Un parcours atypique pour une vie normale. Ne pouvant utiliser ses mains, lettre par lettre, elle s’est mise à écrire sur son ordinateur au moyen d’une « licorne » (appareil installé sur sa tête). Chaque lettre a nécessité un mouvement de sa tête. Elle a tenté la reconnaissance vocale mais ce qu’elle dictait était mal compris par la machine et donc mal retranscrit, elle a donc renoncé à cette technique qui aurait été plus simple et plus rapide.

L’amour fait songer, vivre et croire. Victor HUGO

Un livre important, à la fois grave et gai, où une jeune femme raconte son existence en mots simples et justes. Il dit, par la grâce d’un ordinateur et d’un outil pratique, la normalité de la différence. L’auteure a commencé son existence par ce qui en est habituellement le terme, elle est « née morte ». Rendue gravement handicapée à la vie par la médecine, elle a appris à dévorer avec appétit cette existence dans l’amour de sa mère, l’attention de sa famille et la chaleur de son pays, Tahiti. Elle expose dans ce témoignage ses petites joies et ses grands bonheurs, ses immenses difficultés et ses réussites avec courage et dignité. Eveil, apprentissages variés, évacuation sanitaire, adolescence, recherche de l’autonomie, dépression, acceptation de la dépendance, elle raconte toute son éducation mais nous montre aussi celle que nous, les autres, avons à faire face au handicap. Ce livre affirme, sans revendication, mais comme une évidence, l’exigence de la reconnaissance de tous les droits des handicapés.

« Votre fille sera un légume, dit-il sans ménagement à ma mère […] Oui je suis handicapée. Cependant je pense n’être ni légume, ni pomme, ni poire et tout ce que peut compléter notre liste bio !

Une belle lecture dévorée d’une traite. J’ai acheté ce récit sur Livre Paris sur un stand dédié à la littérature du Pacifique. L’auteure, avec pudeur, partage avec le lecteur sa vie depuis sa naissance difficile jusqu’à l’âge adulte, ses émotions, parfois vives, des anecdotes amusantes, ses combats, ses victoires, ses moments de bonheur, ses désillusions. Une thérapie nécessaire. Elle raconte aussi l’amour inconditionnel de sa mère. Le thème du récit est la reconnaissance des personnes handicapées mais c’est aussi un hommage à toutes les mères qui se battent au quotidien, s’oublient, pour amener leur enfant sur les rails de l’autonomie, de l’instruction, et qui bravent bien des obstacles qui semblent parfois infranchissables.

Souvent j’entendais des jeunes se plaindre de profs chiants, ils ne savent pas leur chance d’avoir juste un prof, quelqu’un capable de répondre à leurs questions !

Maman sait quand je suis mal, et vice-versa. Moi, je sais quand maman ment, et vice-versa. Nous n’avons pas besoin de mots, un regard, un geste, et nous nous comprenons. Ces psys n’ont pas l’air de comprendre que c’est exactement cette complicitée qui m’a sauvée. Vous savez, vous ne pouvez croire en vous que lorsque quelqu’un le fait déjà. Maman, aujourd’hui encore, m’apprend à croire en moi.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s