Loin des apparences

Loin des apparences est un thriller psychologique de Sandrine Defradat. 245 pages.

Copyright Sandrine Defradat

C’est lors d’un voyage à New York que cette histoire est née un peu par hasard, assise au beau milieu de l’aéroport JFK à observer les gens autour d’elle. Passionnée par l’écriture, il aura fallut plusieurs années à Sandrine Defradat pour se lancer et publier son premier roman. L’auteure est née et a fait ses études à Paris dans une école de commerce. Une fois diplômée, elle est partie pendant 10 ans en Italie vivre follement la dolce vita et se régaler de pasta, pour ensuite s’installer au bord du Lac Léman avec sa petite famille. L’endroit idéal pour terminer son roman. Source : http://sandrinedefradat.com/

Diane, mère d’une adolescente en pleine rébellion et mariée à un pilote de ligne, mène une vie bien rangée. Son bonheur est avant tout celui de sa famille. Mais un jour, un terrible accident d’avion va bouleverser son existence… Que s’est-il réellement passé ce jour là ? Plusieurs doutes et questions se posent à travers une enquête des plus troublantes. Et si la vérité était ailleurs ? Des zones d’ombres se dessinent peu à peu qui obligeront Diane à affronter son passé pour enfin exister.

Je remercie Sandrine Defradat de m’avoir proposé la lecture de son premier roman. J’ai accepté car d’une part j’aime toujours autant découvrir de nouveaux auteurs et des premiers romans et en plus il s’agissait d’un thriller psychologique. L’exercice est à mon sens pas facile car construire une intrigue qui tienne la route, avec de la tension, du suspense et maintenir le lecteur en haleine n’est pas chose aisée. Une belle surprise que ce premier roman ! J’ai lu et dévoré ce livre hier soir, d’une traite. Les premières pages m’ont happée de suite et impossible de lâcher le roman. J’ai tout de suite été embarquée par le personnage de Diane. Le rythme est soutenu, l’intrigue est bien menée et le lecteur est sous tension d’un bout à l’autre du roman. Le tout est crédible, l’accident d’avion, les éléments d’enquête, le scénario du drame, le dénouement. Les pages se tournent toutes seules ! Le seul point à noter mais que l’auteure m’avait déjà signalé et qui sera corrigé : quelques « bugs » (fautes d’orthographe par exemple). Il est indéniable que Sandrine Defradat a un réel talent. Chapeau pour ce premier thriller psychologique ! J’espère qu’il y en aura d’autres !

Au loin, j’entendais le téléphone sonner. En état de choc, je ne pouvais répondre. Prise de vertige, je tentais désespérément de m’accrocher à la chaise la plus proche, pour ne pas tomber. Et ce mal de tête, mon crâne allait exploser ! Calme-toi Diane, respire un bon coup. Ma vue commençait à se brouiller, Victoire avait disparu. Où était-elle ? Je titubais. Il faisait de plus en plus noir autour de moi, et puis brutalement, plus rien !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s