Passager clandestin

Passager clandestin (L’extraordinaire aventure d’un jeune homme en Antarctique) est un récit de Laurie Gwen Shapiro traduit en français et paru aux éditions Paulsen en janvier 2019. 266 pages.

Source lauriegwenshapiro.com

Laurie Gwen Shapiro est une auteure et journaliste originaire de New York. Elle collabore régulièrement au New Yorker, New York Magazine, Los Angeles Review of Books et à Slate en tant que chroniqueuse. Egalement réalisatrice de films documentaires, elle a obtenu l’Independent Spirit Award pour son film Keep the river on your right, A modern cannibal tale. Ce récit est sa cinquième publication et sa première traduction en français.

Le 24 août 1928, à la nuit tombée, un garçon de dix-sept ans traverse l’Hudson à la nage et monte à bord du City of New York. Depuis l’enfance, Billy Gawronski rêve d’aventure. Lorsqu’il a vent du projet de l’explorateur Richard Byrd – être le premier à prendre des photos aériennes du Pôle Sud -, il est déterminé à faire partie du voyage. Mais son père, immigré polonais très actif dans la communauté, a d’autres projets pour lui. Dans ces années 1920, marquées par des ascensions sociales fulgurantes, Rudy Gawronski ne songe qu’à ajouter « & Fils » à l’enseigne de son entreprise de décoration d’intérieur. Dépité, Billy s’introduit alors clandestinement sur l’un des bateaux de la première grande expédition américaine du XXème siècle.

Plus tard il aurait pour coutume de punaiser son poème favori – Dreams of the Sea, écrit par William Henry Davies en 1913 – sur le tableau d’affichage des navires sous son commandement, afin que tout l’équipage puisse le lire :

Je sais pourquoi je brûle de te revoir encore – De voguer à nouveau sur tes flots inconstants – J’entendrai tes vagues jusque sous mon lit de mort – Et ton sel coulera à jamais dans mon sang

Je remercie les éditions Paulsen de m’avoir proposé ce récit. Lecture commencée ce matin, terminée cet après-midi. Un vrai coup de cœur pour cette histoire vraie méconnue. L’auteure explique dans des notes à la fin de l’ouvrage qu’elle est tombée par hasard sur le nom de Billy Gawronski en faisant des recherches pour tout autre chose. Quelle destinée que celle de ce petit bonhomme polonais qui rêve d’aventure ! Le récit est extrêmement bien documenté, Laurie Gwen Shapiro détaille ses sources à la fin du livre ainsi que ses recherches qui lui ont permis de retrouver la veuve de Billy, ses fils, des carnets et des photos. Le lecteur est plongé dans le New York des années 20 où l’on suit le destin de Billy, qui va embarquer clandestinement sur le bateau de l’explorateur Richard Byrd pendant deux ans, jusqu’en 1972 ! Ces deux années d’expédition ont changé sa vie, et s’il n’a jamais pu retourner en Antarctique, cette aventure lui permis d’échapper à la vie que lui prédisait son père et de faire carrière dans la Marine. Je conseille ce livre aux amateurs de récit de voyage et aux amateurs d’Histoire, il est très riche et on apprend plein de choses. De plus l’écriture est fluide (très bonne traduction) et le lecteur ne peut que s’attacher à Billy. Un bel exemple de dépassement de soi, d’espoir, de motivation pour atteindre ses rêves.

Comme il le raconta plus tard, la seule chose qu’il avait alors en tête était cette occasion unique de se retrouver devant Byrd et d’en appeler à sa clémence. Le commandant aimait les clandestins. Il ne lui restait plus qu’à s’introduire sur le navire, et à croiser les doigts.


2 réflexions sur “Passager clandestin

  1. Les premiers traducteurs ont traduit cette expression par « Passager clandestin » pour designer un voyageur resquilleur, dans le sens d’un « parasite » ou « pique-assiette ».

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s