L’Orient Express – 13 mai 2019

J’ai eu l’opportunité de me rendre, lundi 13 mai 2019, à la soirée d’inauguration du train historique Orient Express qui vient d’être rénové, en présence de Monsieur Guillaume Pepy, Président de la SNCF. Je remercie l’agence de communication Anne&Arnaud.

Un peu d’Histoire

En 1872, Georges Nagelmackers crée La Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL) qui met en circulation un nouveau type de matériel roulant sur le Vieux Continent : les voitures-lits et les voitures-restaurants qui offrent aux voyageurs un confort inédit pour l’époque et qui font gagner un temps précieux. La CIWL va créer un réseau de trains de luxe (Nord-Express, Sud-Express, Flèche d’Or, Transsibérien, Train Bleu) qui parcourent l’ensemble du Continent européen, et au-delà du Maghreb, le Moyen-Orient ou encore l’Asie. D’abord constitués par des voitures en bois de teck, dont il ne subsiste aujourd’hui que quelques exemplaires dans le monde, les trains de la CIWL ont vu apparaître à partir des années 1920 les célèbres voitures métalliques à la livrée bleue nuit et au liseré or. Iconiques, ce sont elles qui entrent dans la composition de la rame Orient Express qui a été présentée ce lundi 13 mai 2019 sur le quai n°4 de la Gare de l’Est à Paris. Les voitures Pullman sont considérées comme les plus luxueuses. Mises en service dans les années 1920, elles incarnent un art du voyage raffiné et le luxe à la française. Elles sont reconnaissables entre toutes à leur livrée bleu et crème, avec une décoration intérieure particulièrement soignée. Elles témoignent de l’excellence des savoir-faire d’artistes et artisans ambassadeurs de l’Art déco. Au cours de l’histoire, 211 voitures de ce type ont été construites par différents ateliers ferroviaires européens, dont peu subsistent à l’heure actuelle.

L’Orient Express, Littérature et Cinéma

Le mythe de l’Orient Express débute à Paris, Gare de l’Est, en 1883. Il est surnommé « Le roi des trains, le train des rois », il est innovant et élégant. De nombreuses personnalités l’ont emprunté : Léon Tolstoï, Marlène Dietrich, Lawrence d’Arabie ou la célèbre espionne Mata-Hari. Sa légende s’est aussi construite à travers la littérature et le cinéma. Des auteurs prestigieux y ont trouvé l’inspiration comme Agatha Christie avec son célèbre roman Le crime de l’Orient Express (1934). Elle y passa d’ailleurs sa lune de miel. Le train a fait rêver bien d’autres écrivains comme Ernest Hemingway, Graham Greene, Paul Claudel, Jean Giraudoux, Guillaume Apollinaire, Paul Horand, Joseph Kessel… Edmond About, académicien, inaugura la première rame. Côté Grand écran, Ian Fleming a réalisé en 1957, le bien connu James Bond, Bons baisers de Russie.

La rénovation de l’Orient Express

Les voitures Pullman ont fait l’objet d’un programme ambitieux de restauration au cours duquel une trentaine de métiers relevant à la fois de l’industrie et de l’artisanat d’art ont été mobilisés. Ces entreprises garantes de précieux savoir faire au service de l’élaboration d’objets d’inspiration Art déco, bénéficient toutes du label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). La particularité d’une telle restauration, au même titre que celle des paquebots transatlantiques, est bien l’association entre artisanat d’art et industrie. L’aventure commence en 2011, afin de préserver ce patrimoine ferroviaire d’exception, le groupe SNCF achète 7 voitures-salons Pullman et voitures-restaurants historiques des années 1920 et confie à sa filiale Orient Express la restauration complète de ces voitures. Un travail méticuleux de restauration s’engage alors aux Ateliers de Construction du Centre à Clermont-Ferrand, avec la collaboration de nombreux artisans d’art. Les boiseries et panneaux de marqueterie dessinés par René Prou sont rénovés par l’Atelier Philippe Allemand, à Issoire. Les fauteuils sont confiés au talent de la Société Nivet à Riom. Le marquage CIWL ainsi que les numéros de voitures en bronze sont fabriqués par la Fonderie d’art Macheret située dans la Sarthe. Beaucoup de ces artisans sont détenteurs du label d’excellence Entreprises du Patrimoine Vivant. La restauration de la dernière voiture « Côte d’Azur », révélée pour la première fois au public, marque la fin de ce programme. Certaines voitures sont protégées au titre de Monuments Historiques. Ambassadrices de l’Art déco français ces voitures circulent à titre exceptionnel pour des événements et des voyages privés.

Publicités

Une réflexion sur “L’Orient Express – 13 mai 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s