Mamma mia ! (tome 1)

Mamma mia ! (Tome 1 La famille à dames) est un album paru aux éditions Dupuis en mai 2019 dans la collection « Tous publics » et peut se lire à partir de 9 ans. 48 pages. Je remercie les éditions Dupuis de m’avoir adressé cet album.

Les auteurs

Les dialogues sont écrits par Lewis Trondheim et les dessins réalisés par Obion. Lewis Trondheim est un auteur français de près de 150 albums. A la fois dessinateur et scénariste, il a été primé a plusieurs reprises pour la qualité de son œuvre, prix d’Angoulême 1994, Totem de la bande dessinée en 1996 à Montreuil et Prix de la meilleure série pour Lapinot au festival d’Angoulême 2005. Lewis Trondheim est le fondateur en 1990 de la maison d’édition de BD indépendante L’Association, avec six autres dessinateurs. En 1992, il s’installe à l’Atelier Nawak avec Jean-Christophe Menu, Jean-Pierre Duffour, Emile Bravo, Christophe Blain, David B., suivi de Joann Sfar, et Fabrice Tarrin. En 2005, il lance sa collection Shampooing, chez Delcourt. En 2007, il participe à la fondation du « Syndicat des Auteurs de Bande Dessinée » (SNAC-BD). En 2013, il fonde avec Yannick Lejeune la revue de bande dessinée Papier publiée par Delcourt dans la collection Shampooing. Fin des années 90, Obion fait ses premières armes en créant, avec ses copains des Beaux Arts de Brest, le fanzine Le Violon Dingue. Premiers petits pas dans le monde de l’édition qui lui permettent de confronter son travail à l’œil de professionnels comme Jean-Claude Fournier, Régis Loisel ou Patrice Pellerin … 2003/2005, Obion réalise avec le scénariste Kris ses premiers albums : Le déserteur , tomes 1 et 2, aux éditions Delcourt qui publient également leurs strips de Kr-Ob’art. En 2007 il signe avec Arnaud Le Gouëfflec le remarqué Vilebrequin, histoire d’un virtuose de la Cambriole, qui remporte le Grand Prix de la ville de Lyon et le prix jeunesse France Télévisions 2009. Obion reprend, avec Lewis Trondheim et Joann Sfar, les aventures de Donjon Crépuscule en 2008, extravagante saga d’héroïc fantasy chez Delcourt. En 2010 sort « Love blog », album réalisé à 4 mains avec Gally, recueil de petits billets tendres ou humoristiques sur leur vie amoureuse et intime. L’album est le prolongement du blog du même nom. Illustrateur, Obion réalise notamment les pochettes des disques du groupe pop new-wave Médiavolo. Depuis 1999, Obion tient un site sur internet, d’abord simple vitrine de son travail, devenu petit à petit le blog actuel (en 2005, obion et Gally lancent le Love blog où ils racontent des histoires d’amoureux, tantôt gnangnan, tantôt sauvââââges (grrrr♥). En 2004, il publie sur le site Bulledair ses séries humoristiques sous forme de feuilleton hebdomadaire : Kr-Ob’art (avec Kris) et « La théorie du Cacao » (dessinée par Moatthieu). En 2013, il rejoint L’Atelier Mastodonte dans les pages du Journal de Spirou. (Sources : Babelio, obion.fr)

Le résumé

Quand grand-mère, mère, fille et petite-fille cohabitent, cela ne peut donner qu’une série de situations pas toujours simples. Surtout quand l’une d’elles revient du Brésil et souhaite continuer de se laisser vivre, que la plus âgée tente d’éduquer sa fille du mieux possible bien qu’un peu tard, que la troisième cherche un travail, pendant que la dernière est toujours à l’école. Autant d’éclats de voix et de rire qui vont se croiser dans cette maison familiale.

Mon avis

Un album qui se lit très vite et facilement. Quatre générations, Marie, Sophie, Aurélie, Emma (sans oublier la poupée Kim !) m’ont fait rire et sourire avec leurs caractères bien trempés. C’est drôle et tendre, voir même émouvant parfois. J’ai adoré le personnage de Marie, la plus âgée, la grand-mère qui voit débarquer chez elle fille, petite-fille et arrière petite fille alors qu’elle aimerait être un peu tranquille. Le personnage d’Aurélie, la maman de la petite Emma est touchante. Au chômage, elle ne veut pas déranger et élève Emma avec amour et du mieux qu’elle peut. Sophie, la maman d’Aurélie et fille de Marie (vous suivez ?) a privilégié sa vie de femme plutôt que celle de mère en partant vivre au Brésil et elle est toute aussi drôle et touchante. Elle a du mal à accepter de vieillir et est toujours aussi maladroite avec sa fille. J’ai refermé l’album avec une seule envie, lire la suite et le tome 2.

Une vidéo : https://youtu.be/cYstOL_QHPI


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s