Erectus

Erectus est un thriller de Xavier Müller paru chez XO Editions en octobre 2018. 433 pages.

Xavier Müller est un auteur français de fiction. Il est diplômé d’un doctorat en physique et depuis toujours s’adonne au plaisir de l’écriture. En parallèle de ses études, il écrit des nouvelles puis devient journaliste scientifique pour différents titres tels que Science et vie, Phosphore ou le Journal du CNRS. Il publie son premier ouvrage en 2008, une fiction destinée en premier lieu aux enfants (Les détectives de l’étrange, Hachette Jeunesse). Il partage aujourd’hui son temps entre l’activité de journalisme et l’écriture de romans jeunesse et adulte. Il vit à Lannion, en Bretagne, avec sa femme et leurs deux enfants. (Source : Wikipedia)

Et soudain l’humanité se mit à régresser À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc. Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s’agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité. Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ? Un cauchemar planétaire.

Dans ma pile à lire depuis fin 2018, des avis positifs à foison, il était temps que je me plonge dans ce thriller ! Et j’ai bien fait car il est complètement addictif ! Le titre, la couverture, le résumé, tout me plaisait au départ. Un virus ramène des millions d’années en arrière les animaux mais aussi les végétaux puis les hommes. Un récit qui pourrait être réaliste, des erreurs et des accidents pourraient se produire dans des laboratoires… Pas de vaccin, une course contre la montre alors que le virus s’étend à l’humanité entière… La différence fait peur mais qui sont les « sauvages » ? L’apocalypse est-elle en marche ? Le monde va t-il complètement régresser ? Recommencer ? C’est aussi une réflexion sur les évolutions de la science, la gestion des crises sanitaires, les intérêts politiques… Un bon scénario pour le cinéma !


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s