Prix SNCF du Polar 2019

J’ai eu l’opportunité de pouvoir assister à la 19ème édition du Prix SNCF du Polar 2019 le 28 mai à Paris en présence de professionnels de la culture, d’auteurs, de dessinateurs et de réalisateurs et je remercie l’agence Anne&Arnaud. La cérémonie s’est déroulée dans un cadre magnifique, le Café A, qui se situe rue du Faubourg St Martin dans le Xème arrondissement de Paris, près de la Gare de l’Est. Le Café A se situe dans l’ancien couvent des Récollets. Un lieu historique, un cloître, un jardin et des espaces intérieurs dont une ancienne chapelle. Le Centre des Récollets, des résidences d’artistes et de chercheurs, la Maison de l’Architecture et l’Ordre des Architectes en Ile-de-France composent également les lieux. Les photos de cet article ont toutes été réalisées par mes soins.

Un voyage s’accompagne souvent d’un bon polar. SNCF a créé le Prix en 2000. Au début de l’aventure, seuls les romans « grand format » étaient récompensés. Le grand format a été remplacé en 2014 par le format poche. Ce format était considéré comme le plus adapté aux habitudes du voyageur. Il y avait 2 sélections par an et une remise de prix chaque semestre. Puis le prix s’est étendu aux catégories bande-dessinée et court-métrage en 2012. Un comité d’experts a été créé pour chacune de ses catégories (libraires, journalistes, médiathécaires, commissaires de salons et d’expositions, auteurs, réalisateurs, diffuseurs, responsables de programmes dans des médias reconnus). Le Prix SNCF du Polar est décerné à 100 % par le public. Quelques gagnants des éditions précédentes : Franck Thilliez, Mo Hayder, Gilda Piersanti, Gilles Legardinier, Jérémy Guez, Ian Manook, Emmanuel Grand et bien d’autres !

  • Partenaire de près de 300 festivals en France
  • 44 000 votes en 2018
  • 260 000 votes depuis la création
  • 60 000 membres de la communauté Polar
  • 22 experts
  • Près de 350 œuvres soumises au public

C’est plus de 40 000 votes recueillis du 18 octobre 2018 au 15 mai 2019. Présenté partout en France dans les trains, les gares, les grands festivals dont il est partenaire, le Prix SNCF du Polar a offert la possibilité aux amateurs de polar de découvrir les œuvres en compétition et de devenir membre de son jury.

Le Prix SNCF du Polar dans la catégorie « Roman » a été attribué à Andrée A. Michaud pour Bondrée, publié aux éditions Rivages.

Résumé : À l’été 1967, Zaza Mulligan disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond. Ce lac, situé à la frontière entre le Québec et le Maine, a été rebaptisé « Bondrée » par un trappeur enterré depuis longtemps. Les recherches s’organisent : Zaza est retrouvée morte, la jambe prise dans un piège à ours. Lorsqu’une deuxième jeune fille disparaît à son tour, l’inspecteur Michaud se dit que les profondeurs silencieuses de la forêt recèlent d’autres pièges…

L’auteur : Andrée A. Michaud est née à Saint-Sébastien-de-Frontenac au Québec. Après des études de philosophie, de linguistique et de cinéma, elle entame une carrière de romancière. Elle est rapidement reconnue pour ses romans noirs très littéraires. Bondrée a été récompensé par de nombreux prix au Canada et en France : prix du Gouverneur général, prix Saint-Pacôme (dédié au roman policier), prix Arthur-Ellis, prix des Lecteurs de Quais du polar et prix Rivages des Libraires 2017.

Le Prix SNCF du Polar dans la catégorie « Bande-dessinée » a été attribué à Marguerite Abouet et Donatien Mary pour Commissaire Kouamé, paru aux éditions Gallimard BD.

.L’histoire : Abidjan. Un homme a été mystérieusement assassiné dans un minable hôtel de passe. Personne n’a rien vu… et l’enquête doit rester discrète sous peine de défrayer la chronique, car la victime n’est autre que Traoré Compliqué, le célèbre magistrat ! Le grand commissaire Marius Kouamé est immédiatement mis sur l’affaire.

Les auteurs : Marguerite Abouet naît à Abidjan en 1971. Arrivée en France en 1983, elle se lance dans l’écriture et imagine avec Clément Oubrerie sa première bande dessinée, Aya de Yopougon, en 2005. Elle débute la série jeunesse Akissi et publie le premier volume de Bienvenue, avec l’illustrateur Singeon. Elle co-réalise le film Aya de Yopougon. Donatien Mary est diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il contribue à diverses revues et développe un univers singulier, expérimentant le dessin sous toutes ses formes. Il a notamment publié Que la bête fleurisse et Le Premier bal d’Emma.

Le Prix SNCF du Polar dans la catégorie « Court métrage » a été attribué à Troc Mort de Martin Darondeau, La Voie Lactée, Slumdog Production et les films de Duc.

L’histoire : Fernand, inspecteur de police, aimerait devenir un héros comme son collègue Georges…

Le réalisateur : Né en 1990, Martin Darondeau est à la fois auteur, metteur en scène et comédien. Il a étudié la réalisation à l’école de cinéma ESRA et a pris des cours de théâtre au cours Simon ainsi qu’à l’Acting International de Paris. En 2017, il achève son premier court-métrage de cinéma en tant que réalisateur, Troc Mort.

Site http://www.sncf.com/fr/groupe/prix-sncf-polar

Publicités

3 réflexions sur “Prix SNCF du Polar 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s