Charles Manson par lui-même

Charles Manson par lui-même est une biographie de Charles Manson et Nuel Emmons paru aux éditions Séguier le 16 mai 2019 dans la collection L’indéfinie. 384 pages.

Préface de Simon Liberati.
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laurence Romance.

Charles Manson et Nuel Emmons – Droits non connus

Nuel Emmons est un ancien codétenu devenu journaliste et en qui Charles Manson avait confiance.

À ce stade, je n’ai rien à perdre ou à gagner en racontant mon histoire.

Tout semblait avoir été dit sur les crimes de cet été 1969 et leur commanditaire, Charles Manson, devenu l’un des pires cauchemars de l’Amérique… tout, sauf bien sûr la version du criminel. Jusqu’à ce qu’en 1979, Nuel Emmons, l’un de ses anciens compagnons de prison, lui soumette le projet d’une autobiographie où Manson se raconterait sans détour. Le résultat, écrit à la première personne, est le seul récit jamais livré par l’homme de sa furieuse existence : brut de décoffrage, dénué de tout romantisme et presque entièrement crédible. « Mec, fallait pas écrire tout ce que je t’ai raconté ! », réalisa plus tard Manson. « Tu me mets à poil, carrément. Tout ce qu’a dit le procureur au monde entier, ça me faisait comme une carapace, ça me protégeait, ça m’immortalisait. » Nuel Emmons avait donc vu juste en avançant dans son introduction que « le mythe de Charles Manson » ne pourrait survivre à ce livre.
Ce mythe, c’est l’accumulation des chansons, des films, des livres, des pages Web qui, en l’espace de cinquante ans, ont forgé une sorte de légende noire du leader de la « Famille ». Autant de projections fantasmatiques, d’images-écrans superposées au réel, à travers lesquelles Manson – mort en 2017 – court toujours. Comment l’un des plus dangereux criminels de l’histoire est-il devenu une icône sombre de la pop culture ? Qui était vraiment l’homme derrière le masque grimaçant de psychopathe ? Une partie des réponses, à n’en pas douter, se trouve dans le labyrinthe de ces pages glaçantes, longtemps confinées au silence et maintenant traduites en français.

Un récit passionnant où l’on découvre un homme très lucide qui nous livre une analyse de sa mystification. Charles Manson est quand même considéré comme l’un des pire meurtrier de l’histoire des Etats-Unis. Le début de son existence, une succession d’événements tragiques qui l’ont certainement mené aux meurtres de 1969. Abandon par une mère qu’il aimait, balloté de familles d’accueil en maison de correction, il fut violé et battu. Délinquant notoire, Il a pleinement conscience de n’être « rien ». Cette biographie est le résultat de centaines d’heures d’entretiens. Charles Manson raconte sa vie avec une lucidité surprenante. Il ne nie pas ses crimes mais refuse d’être qualifié de gourou pour les filles qu’il avait accueillies dans une communauté isolée. Diagnostiqué paranoïaque et schizophrène, il ne conteste pas ce point. Cette biographie est aussi une analyse de la société américaine de l’époque où les gamins s’enfuyaient de chez eux pour rejoindre les hippies de San Francisco ou d’ailleurs. Son enfance désastreuse ou le contexte n’excusent cependant pas ses crimes et Charles Manson reste une énigme.

Manson a un jour déclaré : « Regardez-vous ! Tout ça n’a rien à voir avec moi ou mes prétendus « pouvoirs ». C’est à cause de la façon dont ces enfants ont été traités depuis qu’ils sont petits par des parents qui se croient tout-puissants. Et de la pression qu’ils ont subie dans une société où il faut être toujours plus riche et important. Ca les a tellement gavés qu’ils sont allez voir ailleurs. »


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s