Seule dans l’espace

Seule dans l’espace est un thriller spatial de S.K. Vaughn, paru en France le 16 octobre 2019 aux éditions Bragelonne dans la collection Bragelonne SF. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sylvie Denis. 475 pages.

Droits shanekuhn.com

S.K. Vaughn est le pseudonyme de l’auteur de plusieurs thrillers et succès internationaux. Il s’agit en fait de Shane Kuhn, écrivain et cinéaste américain né dans le Colorado en 1967. Seule dans l’espace (titre original « Across The Void« , 2019) est son premier roman de science-fiction. Il a déjà été vendu dans une dizaine de pays et va être adapté au cinéma par Universal Pictures. S.K. Vaugh vit et travaille à North Beach, San Francisco.

Son site officiel : http://www.shanekuhn.com/

May Knox dérive dans l’espace après un terrible accident. Son dernier espoir : l’homme dont elle a brisé le coeur, à des millions de kilomètres de là.

Décembre 2067.

Seule humaine vivante à bord du Hawking II, la commandante May Knox était en mission d’exploration dans l’espace lorsque la catastrophe se produit. May se réveille d’un coma artificiel au coeur d’un vaisseau vide, sans aucun souvenir de ce qui s’est passé. Les systèmes à bord tombent en panne un par un et le reste de l’équipage a disparu. Elle découvre alors que ce qui ressemble à un accident n’en était peut-être pas un… May n’a plus qu’une chance de survie : Stephen Knox, scientifique de la NASA qui dirigeait la mission depuis la Terre. Et accessoirement son ex-mari, dont elle vient de se séparer. À présent, May s’accroche à la vie et à la voix de Stephen, qui traverse les espaces infinis pour tenter de la ramener chez elle.

La couverture et surtout le titre de ce thriller m’ont intrigués. Difficile de na pas penser au film Seul sur Mars avec Matt Damon ou encore à Gravity avec Sandra Bullock et George Clooney. Il s’agit du premier roman de science-fiction sous pseudo d’un auteur américain qui connait déjà le succès avec des thrillers. Un récit qui démarre plutôt bien et je suis entrée de suite dans l’intrigue de cette aventure spatiale. Du suspense mais qui retombe régulièrement avec quelques longueurs et de nombreux flash-back qui servent le récit au départ pour comprendre le passé mais aussi le présent des personnages, puis deviennent un peu encombrants à mon sens à la fin. Je n’ai cependant pas perdu le fil. Il y a quelques moments forts de tension et quelques scènes horrifiques parfaites pour une adaptation cinématographique, ce qui est d’ailleurs prévu puisque Universal Pictures a obtenu les droits. Ce fut une lecture agréable et malgré les quelques longueurs je ne me suis pas du tout ennuyée.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s