Wildwest (Tome 1)

WILDWEST, tome 1 : Calamity Jane est un album paru le 24 janvier 2020 aux éditions DUPUIS dans la collection « Grand public ». 240 x 320. 56 pages en couleur.

Age lectorat : 15+

© Dupuis 2020
© Dupuis 2020

Au scénario : Né en 1974, Thierry Gloris passe son enfance à rêvasser devant les albums d’« Astérix ». Il décide de réaliser son fantasme inavoué d’enfant : Écrire des bandes dessinées. Après 10 ans d’édition et près d’une quarantaine d’albums, Thierry s’est rendu compte que sa passion est avant tout la narration sous toutes ses formes. Les univers historiques sont ceux dans lesquels il est le plus à l’aise, ajoutons à cela son goût personnel pour le fantastique et nous obtenons les ingrédients qui lui donnent l’envie d’écrire et de créer.

© Dupuis 2020

Illustration : Jacques Lamontagne est un illustrateur québécois. Il a travaillé pour le magazine Safarir en réalisant scénario et dessin pour « Les Contes d’Outre-Tombe ». En 2005 paraît sa toute première série de bandes dessinées, « Les Druides ». En 2009, il scénarise la première aventure de la série « Yuna », mise en images par le dessinateur Ma Yi. En 2010 paraît le premier tome de la série « Aspic, détectives de l’étrange », et scénarise au même moment « Van Helsing contre Jack l’Éventreur ». Ce diptyque lui vaudra le prix Albéric Bourgeois. Depuis, Jacques Lamontagne a publié trois albums de « Shelton & Felter » aux éditions Kennes et travaille actuellement sur la série western « Wild West » pour les éditions Dupuis ainsi que sur d’autres projets comme scénariste.

Le paysage de Monument Valley, Tsé Bii’ Ndzisgaii, comme disent les indiens navajos suffit à évoquer la Conquête de l’Ouest. À l’arrière d’une calèche, un garçonnet joue Oh Suzanna au banjo. Mais derrière ce décor majestueux à la tranquillité trompeuse, la mort rôde pour faucher sur la route le rêve américain. Dans un monde de violence, sans foi ni loi, le premier tome de ce western retrace la destinée de Martha Cannary avant qu’elle ne devienne Calamity Jane. Martha a 16 ans et est prête à tomber dans la prostitution quand elle croise un chasseur de prime. Celui-ci lui révèle le secret de l’Ouest. La liberté est à portée de tous. l’arme à feu abolit les inégalités physiques. Même une jeune femme de 50 kgs peut terrasser un colosse de 100 Kgs. Il suffit qu’elle en est la volonté.

Le prologue met le lecteur au diapason du climat de violence qui règne dans l’Ouest sauvage, avec ses assassins et ses chasseurs de tête, ses proxénètes et ses prostituées. Rien n’arrête la marche du progrès. Alors que le chemin de fer se construit, dans un territoire à feu et à sang, qu’importent les ravages et l’exploitation. Originaire du Missouri, la famille de Martha Cannary, avant qu’elle ne devienne la célèbre Calamity Jane, avait elle aussi échoué dans sa traversée, livrant l’orpheline à elle-même.

S’il est presque impossible de démêler le vrai du faux dans la vie romanesque de cette légende du far west, Thierry Gloris et Jacques Lamontagne s’approprient le mythe comme celui de Wild Bill Hickok, dans un superbe western. Martha est une femme en révolte et en quête de sa quête de liberté. Les dessins sont magnifiques et très réalistes. La première et la quatrième de couverture sont sublimes. Un très bel album grand format (240 x 320), un premier tome qui laisse augurer de la qualité des suivants. Conseillé pour les plus de 15 ans.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s