Le Zoo

L’auteur : Gin PHILLIPS est l’auteur de 5 romans. Le Zoo est son premier thriller qui sera bientôt adapté au cinéma par Warner Bros. Elle vit à Birmingham en Alabama.

Le Zoo est traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pascale HAAS, édité en France aux éditions Robert Laffont en 2017 et en poche 10/18 en septembre 2018.

Ce livre a obtenu le prix Transfuge du meilleur polar étranger.

Le résumé de l’éditeur : Le zoo est sur le point de fermer ses portes. Joan et son fils de 4 ans, Lincoln, profitent des dernières minutes dans leur coin préféré, à l’écart des visiteurs. Mais quand Joan se décide à pousser gentiment Lincoln vers la sortie, ce qu’elle découvre la force à rebrousser chemin en courant et à s’enfoncer dans le zoo désormais désert, son fils dans les bras. Dans un parc d’attractions transformé en ménagerie mortelle, pendant les 3 plus longues heures de sa vie, Joan va découvrir jusqu’où elle est prête à aller pour sauver Lincoln…

Mon Avis : J’ai lu ce thriller en quelques heures (284 pages) et je suis déçue… Le résumé de la 4ème de couverture m’avait emballé, notamment l’originalité du lieu où se déroule tout le roman : un zoo. Les quelques premières pages sont prometteuses puis … c’est lent… trop lent… il faut attendre la page 180 pour que le rythme s’accélère enfin mais sans pour autant m’avoir vraiment embarquée. Je n’ai pas souhaité lâcher le livre (je n’aime pas ça !) et la curiosité de connaître la fin m’a fait aller jusqu’au bout. Malgré tout j’ai refermé ce thriller en restant sur ma faim. Peu de suspense alors que le sujet et les situations décrites s’y prêtent… Il y avait les ingrédients de base, à mon avis, pour faire une petite bombe. Il va être adapté au cinéma et je suis vraiment curieuse de voir ce que le réalisateur va en faire. Je suis rarement emballée de regarder les adaptations de livres sur petit ou grand écran mais là … à voir… Le résumé pouvait laisser aussi supposer une part de surnaturel dans les événements qui allaient se produire mais il n’en est rien. Je ne suis pas à la recherche de ça dans un thriller, au contraire, mais là elle aurait peut-être été bienvenue. Je ne peux pas en dire plus pour ne pas spoiler l’intrigue mais le fait que l’action se passe dans un zoo n’a finalement pas d’intérêt, les animaux n’ont pas de rôle dans ce livre. Cela aurait pu se passer dans un parc d’attractions, un supermarché ou un centre commercial… Dommage…